André Silver Konan

Parce que nous n'avons pas le droit de nous taire

Les 5 manipulations politiques autour de la bulle du pape Nicolas V sur l’esclavage

Les 5 manipulations politiques autour de la bulle du pape Nicolas V sur l’esclavage

Aujourd’hui, je vais évoquer un sujet controversé, je vais tenter de vous démontrer les 5 manipulations politiques autour de la bulle du pape Nicolas V. Dans cette série, je vais démonter les manipulations politiques du diable (esclavage, la Bible et le colon, l’Afrique dans la Bible, etc.) et de ses suppôts volontaires ou qui s’ignorent, dont le seul objectif est de complexer le chrétien africain.

D’abord que dit le Romanus pontifex, la bulle pontificale ? Nous sommes le 8 janvier 1454. Le pape Nicolas V (Tommaso Parentucelli de son vrai nom) produit cette bulle. « Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse du Portugal, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle ».

Manipulation un: les Sarrasins ne sont pas les Africains

La bulle citée très souvent par les ennemis de l’Eglise, pour complexer le chrétien africain, parle bien de « sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient ». Nulle part, il n’est fait mention spécifique de l’Afrique.

Les ennemis de l’Eglise sont malins. De ce fait, le terme « sarrasins » a été traduit comme désignant les Africains. Mensonge ! Dans le contexte de l’époque, le terme désignait les musulmans, et non les Africains, encore moins les Noirs.

Manipulation deux : guerre des religions et non guerre des races

De fait, les manipulateurs tentent de présenter la bulle papale comme une invitation à la guerre des races. Pur mensonge. C’est plutôt une invitation au « djihad » chrétien. Dans la bulle en question, plus loin, Nicolas V parle spécifiquement de « la secte de l’infâme Mahomet », une expression très dure envers le prophète de l’Islam, que nous ne partageons évidemment pas.

En fait, Nicolas V veut amener le roi du Portugal à appliquer sur les peuples conquis par les musulmans, les méthodes mêmes du djihad musulman. Notez que la bulle est écrite dans le contexte de la chute de Constantinople. Et surtout de l’essor de l’Empire ottoman (actuelle Turquie) majoritairement musulman, qui ferme aux chrétiens, l’accès terrestre à l’Extrême-Orient et aux Indes. Nicolas V demande, de ce fait, au roi du Portugal, d’aider à réhabiliter le christianisme dans ces contrées. Rien d’autre !

Manipulation trois : l’esclavage

Comme on le voit, Nicolas V dont le pontificat prend fin, un an après la prise de cette bulle, n’a pas expressément autorisé l’esclavage. Sa note s’adressait au roi du Portugal, et non aux esclavagistes. Au demeurant, cette note semble restée sans suite. Puisque nous savons qu’elle a été écrite, les archives de l’Eglise faisant foi. Mais nous ignorons si le destinataire l’a reçue. Et quand bien même il l’aurait reçue, s’il a mis à exécution, l’instruction papale.

Personnellement, je pense que le roi Alfonso V n’a pas mis en application, la bulle papale. Pour une raison toute simple. L’histoire ne nous dit pas qu’il a été un grand conquérant esclavagiste. L’on sait de lui, qu’il a passé un accord avec le roi de l’Ethiopie, en vue de contrecarrer l’expansion musulmane. De ce fait, l’esclavage n’a ni commencé avec la bulle de Nicolas V, ni été instaurée par celle-ci. Il faut que les choses soient claires pour tous et que cette intoxication cesse !

Manipulation quatre : L’Eglise pourtant contre l’esclavage

La bulle papale date de 1454. Mais ce dont les gens ne veulent pas parler, c’est justement l’engagement de l’Eglise catholique contre l’esclavage. La position de l’Eglise n’a pas varié, avant Nicolas V et après Nicolas V. En 1435, soit vingt ans avant la bulle controversée, la position de l’Eglise sur l’esclavage était affirmée par le pape Eugène IV. Qui condamna l’esclavage dans une bulle connue sous l’appellation Sicut Dudum. Dans celle-ci, il condamne l’esclavage pratiqué sur les indigènes des îles Canaries, les Guanches.

En 1462 Pie II, qui a succédé à Nicolas V déclare l’esclavage un « grand crime ». La lettre adressée à l’évêque de la Guinée portugaise (actuelle Guinée-Bissau) interdit à tout membre de l’Eglise, de s’adonner à cette servitude.

La position de l’Eglise, sur ce phénomène inique, n’a pas varié. Je peux citer d’autres exemples. La condamnation de l’esclavage en 1537 par le pape Paul III. Des condamnations réitérées par les papes Urbain VIII, Benoît XIV et autres.

En 1815, Pie VII s’engagea dans une croisée politique contre l’esclavage. Il demanda fermement au Congrès de Vienne, la suppression de la traite négrière. Et comme l’Eglise n’était écoutée que très distraitement par des marchands d’esclaves, sans foi, ni religion, Pie XI dénonça la « suprême horreur » de ces derniers.

Manipulation cinq : la traite négrière

L’on a démontré que l’Eglise était contre l’esclavage, en dépit de la bulle de Nicolas V qui appelait à soumettre les sarrasins et non les Africains, spécifiquement. L’on va aussi démontrer que l’Eglise n’a rien à avoir avec la traite négrière. Pour deux raisons principales. La première est que, quand Nicolas V produisait sa bulle (1454), Christophe Colomb n’avait même pas encore découvert l’Amérique (1492). A cette époque, on ne parlait pas encore de traite négrière.

La traite négrière commence dans les années 1600, soit deux siècles après la bulle papale. A moins d’être de mauvaise foi ou poussé par un esprit malin, on ne peut pas lier les deux choses. La bulle de 1454 adressée à un roi portugais qui n’a pas mis à exécution les instructions, ne peut pas expliquer la traite de 1654 organisée par des pirates, militaires, et marchands anglais, français ou espagnols.

A lire, sur le même dossier:

L’histoire méconnue des saints africains: Miltiade premier pape africain

C’est ici qu’on voit toute la manipulation diabolique autour de cette bulle, dans le seul intérêt de desservir l’Eglise et d’éloigner les Africains, du Salut. Il y a même une explication spirituelle de cette bulle.

C’est simple, je pars du postulat que depuis la création, le diable essaye d’éloigner les hommes, du Salut. Pour parvenir à ses fins, il utilise toute sorte de manipulations. Il utilise soit des hommes à l’extérieur, pour détruire l’Eglise (les pharisiens), soit des hommes à l’intérieur (Judas).

Cette méthode n’a pas changé. C’est sous cet angle qu’il faut voir l’activisme des uns et des autres (pharisiens) à manipuler, gonfler, extrapoler cette bulle, écrite sans doute par un pape qui n’était pas forcément saint (Judas).

Pour finir, et en attendant la prochaine publication de cette série, je le dis très clairement, ce texte est destiné à donner des arguments aux chrétiens africains. Ne développez aucun complexe ! Et ne permettez à personne de vous complexer par des opinions politiques volontairement faussées.

Vous avez le droit, comme tout homme sur cette terre, de revendiquer votre part à et de l’héritage de Dieu, le Dieu des chrétiens, qui n’est pas seulement le Dieu d’Israël, encore moins celui du colon… Affaire à suivre !

André Silver Konan

10 thoughts on “Les 5 manipulations politiques autour de la bulle du pape Nicolas V sur l’esclavage

  1. Les maures et sarrasins étaient des noirs , voila ce que disait cette bulle papale exactement

    1454 – Le pape Nicolas V publie, la bulle Romanus pontifex (8 janvier 1454), qui autorise le roi du Portugal à pratiquer les kidnappings et les déportations et encourage  » l’exploration  » de l’Afrique. Extrait de la bulle papale:
    —« Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins (africains), païens, et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude, en servitude perpétuelle… de s’attribuer, de faire servir à usage et utilités ces dits royaumes, duchés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles de sarrasins et païens.. »

    rappel il n’y avait pas d’autres mots pour désigner les noirs d’Afrique que Sarrasins ou Maures….des noirs du nord de l’Afrique islamisés , les seuls connus par les européens !!!

    Ni « nègre » , ni « africain » n’existaient alors comme nom pour les noirs d’Afrique!

    C’est bien pour cela que ayant bien compris de qui il s’agissait , les portugais n’ont jamais chercher a faire des esclaves chez les musulmans blancs…alors que tous savaient ou se trouvaient le proche orient etc…..

    Quand on ne sait pas que « SARRASINS » désigne les noirs(islamisés donc) d’Afrique , alors on ne peut pas y comprendre grand chose !!!!

    1. On est perdu avec tout ces révélation Seigneur aide nous !!! Je sais que j’ai donné ma vie à Dieu et qu’il m’aime il vit en moi, Il est toujours avec moi il m’a sauvé de plusieurs dangés , il m’enseigne intuitivement etc dans les années 90 j’ai faillit me perdre dans une secte dans le Sud-Ouest Dieu m’a donné l’intuition de partir il m’a protégé etc . il est vrai que sur you-tub il y a pleins de vidéos qui peuvent pousser à la dépression car on touche à votre foi, on vous dit de ne plus aller a l’église… vous vous sentez trahi. le seigneur a mis au fond de chacun de nous gravé comme sur les tables de la loi une parole, une perception de sa sainte présence un petit quelque chose, que lui seul, et celui qui à une foi en sa parole au delà des circonstances ! Je ne porte aucun jugement LA VÉRITÉ Dieu la connait i nous demande de nous aimé les uns les autres. Le combat de la foi commence pour nous les Africains et descendants!!! attention Dieu à dit beaucoup d’appeler et peut d’élus. Le doute est terrible c’est cela la subtilité de Satan ! encre une foi attention .

      1. demande a ton seigneur pourquoi il y a eu temps de mort ou il etait pourquoi n a til pas defendu ses pauvres gens.. ont ils merite cela ? je me demande encore! pourquoi nous assistons a des guerres ou des gens le prie de tout leurs force et ils sont tues par des bombs.. pourquoi tant de malheur. La spiritualite africaine nous dit que dieu n agit pas dans ce monde et malheureusement je n arrive pas a contredit cette phrases quand j’observe mon environement.

  2. Mensonge le colonialiste à commencer par l’évangélisation voilas il sont venue comme des missionnaire catholique et nous volé champion tu es peut être prête les sarazin étais tous les noirs donc mec dire la vérité ok

  3. Commentaires hallucinants. Les Sarrazins de la conquête mahométanne de l’Espagne ou de la bataille de Poitiers, c’étaient des noirs d’Afrique ?

  4. Tout d’abord merci pour cet article qui a le mérite d’attaquer un sujet difficile. Toutefois, je suis surpris par vos arguments et votre conclusion.
    (Je suis moi même catholique, je compte le rester toujours mais je compte également savoir exactement le(s) rôle(s) joué(s) par mon Eglise durant cette période).
    1. Vous centrez votre argumentaire sur savoir si la bulle parle des Africains ou pas. A la limite peu importe qu’il s’agisse de chinois ou de slaves. le fait est qu’il est clair que le pape autorise içi le roi portuguais à mettre des gens en servitude perpétuelle. Il n’y a malheureusement aucun doute à celà et je peine à le dire mais cette décision n’allait pas dans le sens des évangiles!
    2. Vous pouvez de bonne foi douter que la bulle ait été transmise, lue ou même appliquée. Pourtant, les résultats sont sans polémiques: le Roi Alphonse V a bel et bien mis en esclavage plusieurs peuples d’Afrique; il est même surnomé Alphonse l’Africain! https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_V_(roi_de_Portugal)#La_poursuite_des_d%C3%A9couvertes
    3. le pape Nicolas V a été contemporain du début de la mise en esclavage après sa bulle (voir page Wiki d’Alphonse V). Il aurait pu se dédire ou clarifier sa pensée s’il ne tolérait/n’avait pas accordé les actions d’Alphonse V.
    Le sujet est sensible mais il me semble que la position de l’Eglise était contre l’esclavage (pape Eugène IV), puis en faveur pour des raisons à élucider (Nicolas V) puis progressivement contre jusqu’à des condamnations doctrinales claires au XIXè siècle.

  5. L’auteur de ce document est un ignorant de l’histoire européenne du Moyen-âge jusqu’au 19e siècle. Dans les enluminures européennes du Moyen-âge, les armées arabes qui sont entrées en Europe par l’Espagne étaient essentiellement composées de Noirs. Dans les tableaux de l’espagnol Francisco de Goya (1748 – 1828), les Français qui fusillent les résistants espagnols sont des Turcs, et les soldats espagnols qui attaquent les Français sont des Arabes ! C’est dire combien les armées des puissances de l’époque étaient composées de populations qu’on soumettait ou corrompait.
    L’auteur du texte ignore qu’au 14e siècle, la grande richesse de l’empereur malien Mansa Moussa – qui avait étalé sa richesse lors d’un pèlerinage à la Mecque – était parvenue aux oreilles des Européens qui l’avaient représenté sur la carte du monde avec une boule en or entre les mains. L’Afrique était, alors connue pour être la première source de richesse au monde ! La bulle de Nicolas V indique donc logiquement le continent africain comme cible ! Aucun autre continent n’était considéré alors comme une source de richesse. Et comme le disait si bien un intervenant, à l’époque, on n’employait pas le terme « africain » pour désigner les population de l’Afrique dont on ignorait d’ailleurs toute l’immensité.

  6. Le but était également de mettre fin à la domination des noirs sur l’Europe. Beaucoup semblent ignorer qu’à cette époque on trouvait encore des dynasties européennes noires, des nobles des princes des ducs comtes des artistes des écrivains etc. moors c.-à-d. noirs. C’est eux que semble viser le bon Pere Nicolas v et non pas les africains ou l’esclavage transatlantique.Sur ce point je partage le point de vue de AsK qui devrait décomplexer son point de vue.

Répondre à O Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *