André Silver Konan

Parce que nous n'avons pas le droit de nous taire

PDCI : Quand les sanctions contre les indépendants confirment la politique de discipline à géométrie variable

PDCI : Quand les sanctions contre les indépendants confirment la politique de discipline à géométrie variable

Dans une série de décisions dévoilées hier soir, le PDCI annonce des sanctions contre les indépendants et confirme (comme l’a fait déjà le RDR, sans élégance) par-là, sa politique de discipline à géométrie variable.
Que les choses soient claires ! Etant un homme qui fonctionne sur la base de principes, je suis favorable à ce qu’au sein d’un parti politique, militants et responsables respectent les mots d’ordre, consignes et décisions. Il y va de la survie dudit parti et de sa respectabilité auprès de l’opinion.
De ce fait, et conformément à ce même principe de respect de la discipline au sein d’un même parti, ma position est que pour que les décisions soient respectées, il faut que celles-ci soient justes et régulières. Et c’est là où se pose le problème. Le PDCI avait, en mai dernier, défini un certain nombre de critères, pour être candidat à la candidature de ce parti, aux législatives du 18 décembre prochain.

« Quand on n’a pas respecté sa propre discipline, peut-on raisonnablement exiger que les victimes de ces décisions manifestement irrégulières, se plient à la discipline du parti ? »

En cours de chemin, cette procédure a été purement et simplement mise de côté. Et ce sont des gens qui se sont assis dans leurs bureaux, sans aucun souci de la volonté de la base de tout parti qui décide, qui ont dressé la liste des candidats, pour l’imposer à tous. Et pour bien montrer que les choix se faisaient selon le bon vouloir de certaines personnes, des noms ont été barrés, après publication de la première liste, d’autres ont été ajoutés, etc.
Quand on a fini de faire cela, à savoir qu’on n’a pas respecté sa propre discipline, peut-on raisonnablement exiger que les victimes de ces décisions manifestement irrégulières, se plient à la discipline du parti ? Autrement dit, qui est le plus indiscipliné ? Ceux qui prennent une décision en violation des règles qu’ils ont eux-mêmes fixées ou ceux qui ne respectent pas la décision prise en violation des règles ?
L’art de se prévaloir de ses propres turpitudes. Bref. Voici les personnalités touchées par ces décisions. A noter que toutes ont maintenu leurs décisions de partir en indépendants, aux législatives. Nous vous reproduisons les articles des décisions concernées tels qu’ils ont été dévoilés.

Sanctions contre les indépendants

«Abolé KouassI Edouard, Délégué communal de Yopougon 2 est nommé cumulativement à ses fonctions actuelles, Délégué communal Yopougon 3, en remplacement de Monsieur Bomally Gbouma.
Tago Tegbeu Nestor est nommé Délégué départemental de Guéyo, en remplacement de M. Blé Sailly Félix.
Guié Amafou Germain, est nommé Délégué départemental d’Alépé, en remplacement de Yapi Kouadio Isidore.
Kamagaté Brahima, est nommé Délégué départemental de Mankono-Dianra, en remplacement de M. Wassi Kanaté.
Bakari Koné est nommé Délégué départemental de Boundiali, en remplacement de Doulaye Coulibaly.
Bla Galvan est nommé Délégué départemental de Tiapoum, en remplacement de Blé Sailly Félix (Ceci est une rerreur, sans doute due à la précipitation Lol. Puisque Blé Sailly a été déjà relevé de son poste à Guéyo. Il s’agirait de Ahui Awanzi, NDLR).
Leroux Diallo est nommé Délégué de Man, en remplacement de Messieurs Gba Daouda et Diabaté Vassiriki.

Soro Nanlougo est nommé Délégué départemental de Sinématiali, en remplacement de Soré Dolourou.
Koulaï Magny Germain est nommé Délégué départemental de Kouibly, en remplacement de Oulaï François.
Kouadio Kouadio Patrice, Secrétaire administratif de la Section 3, est nommé Secrétaire de Section par intérim de la Section 3 de Daoukro, en remplacement de Akoto Kouassi Olivier.
Kouassi Emma Marie Louise, Secrétaire chargée de la formation de la documentation de l’UFPDCI Urbaine est relevée de ses fonctions.
Kanté Koffi Patrice, Délégué Général de Saint Etienne, est relevé de ses fonctions (à noter que ce dernier avait déjà remis sa démission, avant la décision, NDLR).

A lire aussi:

Législatives 2016, Discipline à géométrie variable au PDCI

André Silver Konan

3 thoughts on “PDCI : Quand les sanctions contre les indépendants confirment la politique de discipline à géométrie variable

  1. Cette deconvenue du RHDP est un signal qui traduit le refus de nombreux ivoiriens toutes tendances confondues de suivre certaines decisions suicidaires de leurs dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *