"Le Purgatoire est l'état de ceux qui meurent dans l'amitié de Dieu, assuré de leur salut éternel, mais qui ont encore besoin de purification pour entrer dans le bonheur du Ciel", selon l'Eglise

Le purgatoire existe-t-il vraiment ? Voici des références bibliques. S’il est un sujet qui oppose plusieurs obédiences chrétiennes, c’est, outre la prière pour les défunts (voir ci-dessous), l’intercession des saints, celui du purgatoire. Nous avons mené des recherches en ce mois de novembre, dédié aux défunts et saints, pour voir si cette tradition d’une partie de l’Eglise, avait un fondement biblique. 

« Celui qui parlera contre le Fils de l’homme, cela lui sera pardonné; mais celui qui parlera contre le Saint-Esprit, le pardon ne lui sera accordé ni dans le monde présent ni dans le monde à venir » (Matthieu 12:32).

Ici le Seigneur parle clairement de pardon, aussi bien dans le monde présent, que dans le monde à venir. Quel est le monde à venir, pour un homme qui vit déjà dans le monde présent qu’est la terre ? La réponse est simple: le Royaume des Cieux. Ce passage signifie donc qu’il y a possibilité, pour un chrétien, de se faire pardonner ses fautes (pas celles qu’ils commet contre l’Esprit, que l’Eglise appelle les péchés mortels), même après sa mort. Ce qui veut encore dire, qu’il y a un endroit où il peut expier ces fautes. Un endroit que Saint Matthieu désigne par la prison.

Si donc nous croyons béatement que « Jésus-Christ est mort sur la croix, pour nous sauver » et que de ce fait, il suffit que tout chrétien croit en Lui, pour être sauvé, donc pour aller tout droit au paradis, pourquoi disons-nous « qu’après la mort, vient le jugement » ? Si donc, il y a un jugement après la mort, cela veut dire qu’il ne suffit pas simplement de confesser Jésus, pour être sauvé.

Purgatoire

Rien que par le bon sens, ne trouvons-nous pas que c’est un peu trop facile de poser de mauvais actes, mais de confesser Dieu et Son Fils, et qu’au motif simpliste que « Jésus est mort sur la croix, pour nous sauver », nous irions automatiquement au Paradis ? Nous savons très bien que cela ne se passera pas ainsi et que ça ne se passe pas ainsi. Ni dans la vie terrestre, ni dans le royaume des Cieux.

« Que l’on construise sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille, l’œuvre de chacun sera dévoilée: le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l’œuvre de chacun » (1 Corinthiens 3 :12-13).

L’épreuve du feu, le purgatoire est très présent dans l’enseignement de Saint Paul Apôtre. Ce Juif radical converti au christianisme, alors qu’il était en mission de brimade contre l’Eglise primitive, après une rencontre mystique avec le Christ, a laissé à l’Eglise des écrits d’une grande profondeur spirituelle.

C’est ce même Paul de Tarse (le seul apôtre à n’avoir pas été disciple du Christ), qui nous révèle un mystère en lien étroit avec le purgatoire : le baptême pour les morts. « Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? » (1 Corinthiens 15 : 29).

Si donc les patriarches de l’Eglise se faisaient baptiser pour leurs morts, qui n’ont pas connu Jean-Baptiste et son baptême d’eau, dans le désert, c’est qu’ils étaient convaincus que rien n’était encore perdu pour eux. Et si donc Paul, connu pour ses positions radicales sur les rituels chrétiens ne condamne pas le baptême pour les morts, mais le justifie, c’est dire que les morts chrétiens (et non ceux qui n’ont pas confessé Dieu et Son Fils, entendons-nous très bien) ne sont pas définitivement condamnés, après leur mort.

Jugement et condamnation

Etre jugé ne signifie pas être condamné. Etre jugé suppose être relaxé (paradis), être condamné à une peine plus ou moins lourde (purgatoire) ou à une peine sans appel dans « l’étang de feu ». Pour bénéficier d’une peine moins lourde, il faut s’assurer des conseils de bons avocats (le mystère de l’intercession des saints et de la prière pour les morts). En fait, le monde physique est une pâle copie du monde spirituel.

Car, « comme il est arrêté que les hommes meurent une seule fois, après quoi vient le jugement, ainsi le Christ, après s’être offert une seule fois pour ôter les péchés de la multitude, apparaîtra une seconde fois, sans péché, pour donner le salut à ceux qui l’attendent » (Hébreux 9 : 27, 28).

Question : Ceux qui attendent le salut du Christ, après leur mort, ils l’attendent où ? Réponse de Daniel 12:2 : « Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle ».

A lire, dans le même dossier :

Prière pour les défunts chrétiens : Voici des références bibliques

Conclusion : après la mort, vient certes le jugement, mais après le jugement, vient la purgation de la peine prononcée. Elle peut être sans appel ou bénéficier de circonstances atténuantes. Parce qu' »étant monté en haut, il (le Christ, après sa crucifixion) a emmené des captifs et il a fait des dons aux hommes » (Éphésiens 4: 8). Question : les captifs dont on parle, ils étaient où, avant d’être amenés (délivrés), par le Christ ?

André Silver Konan

5 Commentaires

  1. Les réferences bibliques ne sont que des commentaires sans vraiment donner une justification precise à l’existence d’un purgatoire .
    « Le bon sens » c’est dire selon la logique et l’intelligence humaine ; alors que dis tu du péché du Roi David avec Bathsheba ? . il etait bien conscient mais après son repenti IL fut pardonner , que dire du brigand sur la croix avec Jesus à coté de Lui, qui Lui fit une promesse d’etre avec Lui au paradis parce qu’Il a reconnu Jesus comme etant juste et innocent . sans passer par un quelconque purgatoire Jesus lui promet le paradis .Au vu de ces péchés passés est Il digne d’y aller directement ? si facilement ?

    Oui la mission de Jesus est bien attendu de permettre que tous ceux qui croient en Lui , et qui demeurre dans sa parole aient le salut .

    Pourquoi Vouloir ajouter à l’oeuvre parfaite de Jesus à la croix d’autres pratiques ?
    Jesus avant sa mort n’a t-il pas affirmé que tout est accompli ?

    Jésus a souffert pour nos péchés pour que nous soyons délivrés de la souffrance. Dire que nous devons aussi souffrir pour nos péchés revient à dire que la souffrance de Jésus était insuffisante. Dire que nous devons expier nos péchés en nous purifiant dans le purgatoire revient à nier la suffisance du sacrifice expiatoire de Jésus (1 Jean 2.2). L’idée selon laquelle nous devons souffrir pour nos péchés après la mort est contraire à tout ce que dit la Bible au sujet du salut.
    Le verset utilisé en 1Cor 3: 12-13 « Que l’on construise sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille, l’œuvre de chacun sera dévoilée: le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l’œuvre de chacun » est peut etre mal lu ou mal compris parce que , l’oeuvre de chacun sur le fondement  » Jesus Christ  » sera testé par le feu , je lis bien l’oeuvre et non les hommes , et non purifié par un feu , tester par le feu s’est eprouver par le feu pour jusitifier la valeur des oeuvres selon le fondement . Ainsi il y a des oeuvres comparables à de l’or , de l’argent et des pierres precieuses qui seront testées par le feu pour en faire ressortir leur valeur , cependant les oeuvres comme le bois , le foin et la paille seront consumées absolument rien avoir avec purgatoire comme le montre ton interpretation . Et dans apocalypse 21 , cela intervient lors du jugement dernier avec la presence du Livre de vie et des livres des oeuvres car chacun sera juger selon ses oeuvres .Alors comment peut on juger les oeuvres d’un mort ? sachant que la meme Bible dit qu’il n’y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse , dans le sejour des morts ( ecclassiaste 9: 10) .

    Faire une ceremonie , faire une intercession c’est rappler à Dieu que l’oeuvre de la croix n’est pas parfaite , qu’en plus d’elle faille ajouter autre chose pour le salut . Mais l’oeuvre de la croix ne veut pas aussi dire que tout est permis , et Paul le dit bien en 1Cor9:27  » Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’etre moi-meme rejeté , après avoir préché aux autres » , assujeti son corps veut dire eviter d’etre en contradiction avec la Parole meme aprs avoir choisi Christ comme Seigneur et Sauveur , faille manifester l’obeissance à la parole , à demeurrer fidèle à La Parole .

    Je viens enfin sur 1 Cor 15: 29 « Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? » .
    D’abord cette pratique n’a jamais été enseigné par Jean , par Christ , par aucundes apotres , et cette patrique est née au sein du Christianisme traditionnel aux environs de 150 apr. J.-C. par Marcion, un homme qui avait fondé sa propre religion et qui avait établi sa propre Église à Rome en 144.

    Dieu enseigne clairement que le baptême doit être précédé du repentir (Ac 2:28) et de la foi (Mc 16:16; Ac 16:31,33). Comme les «morts ne savent rien» (Eccl 9:5), ils sont donc incapables de se repentir ou de croire. Le baptême est pour les vivants en tant que symbole d’admission de leurs péchés. Lorsque l’on se fait baptisé, on est enseveli dans un sépulcre liquide. Lorsque l’on sort de cette «tombe», nous vivons une nouvelle vie (juste) par Christ et la puissance de l’Esprit-Saint en nous (Rom 6:4; 8:9; Gal 2:20).

    Ainsi , lorsque Paul fait son intervention sur cette pratique , c’est pour signifier que ce qui exercent cette pratiques la font car ils espèrent en la ressurection des morts , mais Paul n’a aucun cas dit que c’est une pratique qui sauvera un mort , qu’elle est semblable à un quelconque purgatoire . D’ailleurs ceux qui pratiquent les sceienxces occultes ou qui sont d’autres croyances espèrent d’une certaine manière à la ressurection ( reincarnation) .

    Pour repondre à ta question ou vont ceux qui meurt ou attendent ils ?
    En parcourant l’histoire du pauvre Lazare et du Jeune riche ( Luc16:22 à 23 ) « 22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. 23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein »

    Apocalypse 20 : 12 à 13 « 12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.
    13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses oeuvres. »

    A la lecture de ces deux passages je crois que tu as ta reponse les justes vont dans le sein d’Abraham et ceux qui n’ont pas connu Christ vont au sejour des morts .

    Maintenant ceux qui ont leur nom ecrit dans le livre de vie sont ceux qui ont marché selon la fidélité de Dieu , qui ont son oeuvre comme Jesus le declare en Luc 10 : 20  » …;amis rejouissez vous de ce que vos noms sont ecrits dans les cieux » , ces paroles etaient adressèes à des personnes qui ont eu à evangeliser , c’est à dire à obeir à l’ordre de Jesus .

    Aucun verset ne parle du purgatoire , aucun .

    Dieu te bénisse …

  2. Les réferences bibliques que vous citées ne sont que des commentaires que vous faites sans vraiment donner une justification precise à l’existence d’un purgatoire .
    Vous dites « Le bon sens » c’est dire selon la logique et l’intelligence humaine ; alors que dis tu du péché du Roi David avec Bathsheba ? . il était bien conscient mais après son repenti IL fut pardonner , que dire du brigand sur la croix avec Jesus à coté de Lui, à qui Jesus fit une promesse d’etre avec Lui au paradis parce qu’Il a reconnu Jesus comme etant juste et innocent . sans passer par un quelconque purgatoire .Au vu de ses péchés passés est il digne d’y aller directement ? si facilement ? Parce je pense que vous dites purgatoire le lieu de purification des ames de ceux qui ont recu Jesus mais qui sont souillés .

    Pourquoi Vouloir ajouter à l’oeuvre parfaite de Jesus à la croix d’autres pratiques ?
    Jesus avant sa mort n’a t-il pas affirmé que tout est accompli ?

    Jésus a souffert pour nos péchés pour que nous soyons délivrés de la souffrance. Dire que nous devons aussi souffrir pour nos péchés revient à dire que la souffrance de Jésus était insuffisante. Dire que nous devons expier nos péchés en nous purifiant dans le purgatoire revient à nier la suffisance du sacrifice expiatoire de Jésus (1 Jean 2.2). L’idée selon laquelle nous devons souffrir pour nos péchés après la mort est contraire à tout ce que dit la Bible au sujet du salut.
    Le verset utilisé en 1Cor 3: 12-13 « Que l’on construise sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin ou de la paille, l’œuvre de chacun sera dévoilée: le jour du jugement la fera connaître, car elle se révélera dans le feu et l’épreuve du feu indiquera ce que vaut l’œuvre de chacun » est peut etre mal lu ou mal compris parce que , l’oeuvre de chacun sur le fondement « Jesus Christ » sera testé par le feu , je lis bien l’oeuvre et non les hommes , et non purifié par un feu , tester par le feu s’est éprouver par le feu pour jusitifier la valeur des oeuvres selon le fondement . Ainsi il y a des oeuvres comparables à de l’or , de l’argent et des pierres precieuses qui seront testées par le feu pour en faire ressortir leur valeur , cependant les oeuvres comme le bois , le foin et la paille seront consumées ce qui n’a absolument rien avoir avec le purgatoire comme le montre ton interpretation .
    Dans apocalypse 20 , cela intervient lors du jugement dernier avec la presence du Livre de vie et des livres des oeuvres car chacun sera juger selon ses oeuvres .Alors comment peut on juger les oeuvres d’un mort ? sachant que la meme Bible dit qu’il n’y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse , dans le sejour des morts ( ecclassiaste 9: 10) .

    Faire une ceremonie , faire une intercession pour le salut des personnes mortes et qui sont dans un lieu appelé purgatoire ,c’est rappeler à Dieu que l’oeuvre de la croix n’est pas parfaite , qu’en plus d’elle faille ajouter autre chose pour le salut . Mais l’oeuvre de la croix ne veut pas aussi dire que tout est permis , et Paul le dit bien en 1Cor9:27 » Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’etre moi-meme rejeté , après avoir préché aux autres » , assujeti son corps veut dire eviter d’etre en contradiction avec la Parole meme après avoir choisi Christ comme Seigneur et Sauveur , faille manifester l’obeissance à la parole , à demeurrer fidèle à La Parole .

    Je viens sur 1 Cor 15: 29 « Autrement, que feraient ceux qui se font baptiser pour les morts ? Si les morts ne ressuscitent absolument pas, pourquoi se font-ils baptiser pour eux ? » .
    D’abord cette pratique n’a jamais été enseigné par Jean , par Christ , par aucun des apotres , et cette patrique est née au sein du Christianisme traditionnel aux environs de 150 apr. J.-C. par Marcion, un homme qui avait fondé sa propre religion et qui avait établi sa propre Église à Rome en 144.

    Dieu enseigne clairement que le baptême doit être précédé du repentir (Ac 2:28) et de la foi (Mc 16:16; Ac 16:31,33). Comme les «morts ne savent rien» (Eccl 9:5), ils sont donc incapables de se repentir ou de croire. Le baptême est pour les vivants en tant que symbole d’admission de leurs péchés. Lorsque l’on se fait baptisé, on est enseveli dans un sépulcre liquide. Lorsque l’on sort de cette «tombe», nous vivons une nouvelle vie (juste) par Christ et la puissance de l’Esprit-Saint en nous (Rom 6:4; 8:9; Gal 2:20).

    Ainsi , lorsque Paul fait son intervention sur cette pratique , pour signifier que ceux qui exercent cette pratiques la font car ils espèrent en la ressurection des morts , mais Paul n’a aucun cas dit que c’est une pratique qui sauvera un mort , qu’elle est semblable à un quelconque purgatoire, une expiation ou purification des péchés des morts ( sauf ceux qui ont fait un sincere repenti avant leur mort ) . D’ailleurs ceux qui pratiquent les sciences occultes ou qui ont d’autres croyances espèrent d’une certaine manière à la ressurection ( reincarnation) .

    Pour repondre à ta question ou vont ceux qui meurent ou attendent ils ?
    En parcourant l’histoire du pauvre Lazare et du Jeune riche ( Luc16:22 à 23 ) « 22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. 23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein »

    Et en Apocalypse 20 : 12 à 13 « 12 Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs oeuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres.
    13 La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses oeuvres. »

    A la lecture de ces deux passages je crois que tu as ta reponse les justes vont dans le sein d’Abraham et ceux qui n’ont pas connu Christ vont au sejour des morts .

    Maintenant ceux qui ont leur nom ecrit dans le livre de vie sont ceux qui ont marché selon la fidélité de Dieu , qui ont fait son oeuvre comme Jesus le declare en Luc 10 : 20 » …;mais rejouissez vous de ce que vos noms sont ecrits dans les cieux » , ces paroles etaient adressèes à des personnes qui ont eu à evangeliser , c’est à dire à obeir à l’ordre de Jesus .

    Aucun verset ne parle du purgatoire , aucun .

    Dieu te bénisse

  3. Les captifs dont la bible parle sont les hommes qui vivaient encore dans le péché mais qui ont été aussi rachetés par le sacrifice de Christ et appelés à exercer un ministère.

  4. Je pense que Michel a bien répondu á la question du frere sur le purgatoire et je pense que c’est dans un esprit de fraternité chrétienne qui la fait. comme l’apôtre Paul nous a recommandé de nous exhorter mutuellement afin que ceux qui ont moins de connaissance dans la parole de dieu puisse bénéficier de l’expérience de ceux qui en ont le plus. je m’en réjouis André de l’exemple que Michel ta donné sur le voleur qui a été crucifié avec jésus ce dernier a vécu comme voleur pendant sa vie terrestre et il a été jugé et condamné pour être crucifié par l’administration romaine a coté de jésus mais il a reconnu et confessé que jésus était innocent, comme dit la bible »si tu crois dans ton coeur que jésus est seigneur et si tu confesse que Dieu la ressuscité tu sera sauvé. » et jésus a dit selon la bible ; aujourd’hui même tu sera aux paradis avec moi. la bible na pas fais mention de purgatoire mais il est rentré directement au paradis alors que pendant sa vie sur la terre c’était un voleur…mais á la dernière minute comme l’ouvrier de la 17 eme heure de l’évangile il a bénéficié de la grace de dieu parce qu’il a reconnu la justice de Dieu en jésus tous simplement,avant sa mort..s’il mourais comme voleur comme l’autre voleur par contre il serait enseveli dans le séjour des morts en attente du jugement.
    je veux te dire lorsque un chrétien il va en repos dans le sein d’abraham pas pour le jugement mais en attente de la résurrection, jean 3 ,18

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here