Albert Toikeusse Mabri lui, ne passe pas par quatre chemins pour dire qu'il sera candidat en 2020

Présidentielle 2020, Albert Toikeusse Mabri : « Oui, je serai candidat ». Le président de l’Union pour la démocratie et la paix (RHDP) s’est confié à Jeune Afrique. Il souhaite d’ailleurs être le candidat unique du RHDP et en donne les raisons. Larges extraits.

Oui, je serai candidat. L’UDPCI m’a demandé dès 2013 de me préparer pour l’élection présidentielle de 2020, et j’ai donné mon accord (…)

Je respecte le président du PDCI (Henri Konan Bédié, qui a affirmé que le futur candidat unique du RHDP devrait sortir des rangs du PDCI, NDLR), qui me porte beaucoup d’affection. Mais je suis très réservé par rapport à ces propos.

« Dans la logique des choses, c’est à mon tour ! Évidemment, cette candidature ne saurait être effective que si tous m’apportent leur bénédiction »

J’aimerais que ma candidature ne soit pas seulement soutenue par l’UDPCI, mais aussi par le RHDP. Je pense en effet avoir l’un des meilleurs profils pour représenter le mouvement à l’élection présidentielle de 2020.

Nous étions quatre partis à créer le RHDP. Ayant déjà été président, Henri Konan Bédié a accompagné Alassane Ouattara au deuxième tour lors du scrutin de 2015 – lors duquel il n’était pas candidat. Le président Ouattara, que nous avons tous soutenu, a quant à lui annoncé qu’il ne se représenterait pas en 2020.

Dans la logique des choses, c’est à mon tour ! Évidemment, cette candidature ne saurait être effective que si tous m’apportent leur bénédiction. C’est ma prière, et je pense avoir les moyens de rassembler au sein du RHDP mais aussi au-delà, à l’échelle de la Côte d’Ivoire. C’est ce dont le pays a besoin.

Lorsque 2020 approchera, je déclinerai ma vision en un programme que je proposerai aux Ivoiriens. Mais ce qu’ils savent déjà, c’est que je suis un homme de mesure, de consensus et de rassemblement.

Interview complète de Mabri, à lire sur le site de Jeune Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here