Certains groupes initiatiques proclament clairement qu'ils ne croient pas en Dieu

Comment les groupes initiatiques perdent subtilement le chrétien. C’est le thème de ma méditation dominicale. Que les choses soient claires ! Ceci n’est pas un texte prophétique, je n’en ai ni la compétence spirituelle, ni l’autorité morale. De ce fait, ceci est le fruit d’une inspiration personnelle.

« L’insensé dit en son cœur: ‘Il n’y a point de Dieu !’ Ils se sont corrompus, ils ont commis des iniquités abominables. Il n’en est aucun qui fasse le bien. Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme. Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. 

Tous sont égarés, tous sont pervertis. Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul. Ceux qui commettent l’iniquité ont-ils perdu le sens ? Ils dévorent mon peuple, ils le prennent pour nourriture. Ils n’invoquent point Dieu » (Psaume 53).

Une précision pour commencer, afin de mettre tout le monde à l’aise. Ce texte s’adresse aux chrétiens, et accessoirement à tous ceux qui confessent le nom de Dieu, mais dont la Foi vacille, du fait de groupes initiatiques qui confessent pourtant publiquement, n’adhérer à aucune religion qui confesse le nom de Dieu.

Comment les groupes initiatiques perdent subtilement le chrétien

Je pars d’un postulat simple: le chrétien croit en Dieu. Si donc, toi chrétien, tu confesses le nom de Dieu, à quoi te sert-il d’aller dans un groupe initiatique ou associatif ou mystique (notez que le malin cherchera toujours à adapter son mensonge, en usant d’appellations opportunes) qui proclame solennellement ne pas croire en Dieu ? Cela n’a pas de sens.

Toi le chrétien, qui confesse le nom de Dieu, que vas-tu chercher dans un lieu où on bafoue le nom de ton Dieu ? Un endroit où, pour te distraire dans ta Foi, on répète à l’envi, que tout homme est libre de croire en ce qu’il veut ? Une façon de dire que tout homme est libre de ne ne pas croire en Dieu ? Que vas-tu chercher là-bas si tu aimes vraiment Dieu ?

Serais-tu prêt à appartenir à un groupe, dans ton quartier, où l’on n’a aucune espèce de respect pour ton père ? Où on cherche à te faire croire que ton père pourrait ne pas être ton père ? Que toi-même, tu pourrais être un enfant adultérin ? Un groupe où on te dit qu’on est libre de respecter son père ou de ne pas le respecter ?

Si tu restes dans une association dans laquelle on méprise ton père, c’est que toi-même tu es un enfant indigne. Tu es un enfant qui n’avait déjà aucun respect pour ton propre père. Il n’y a aucune reconnaissance différenciée possible avec ce groupe. Aucune.

Que diras-tu au professeur de ton enfant en classe d’examen, qui dit à celui-ci de bosser les cours qu’il veut et lui enseigne d’autres cours qui ne sont pas inscrits au programme scolaire ? C’est simple, tu diras que ce professeur veut faire échouer ton enfant.

Exemple du professeur malhonnête

Il en est du professeur malhonnête comme du gourou initiatique. Son job, sous le couvert de la connaissance de soi, de la nature et des éléments, qu’il t’enseigne; c’est de perdre ton âme et tu le sais très bien. Au fond, pourquoi tu te rends dans ces groupes initiatiques ? Ce n’est pas pour approfondir ta connaissance spirituelle. Pour cela, tu as tous les instruments que te donne l’Eglise.

Ce n’est pas pour accroître ta Foi en Dieu, ils ne croient pas en Dieu. Ce n’est pas pour apprendre la bonté, l’humilité, la charité, le pardon ; c’est exactement ce que t’apprend l’Eglise. Mais quoi donc ? Que vas-tu chercher là bas ? Eh bien, tu y vas pour rechercher la puissance pour dominer les autres.

Tu y vas pour avoir des pouvoirs prétendument surnaturels, pour assouvir tes pulsions égoïstes. Tu y vas pour tisser des liens, dans ta quête de gloire et de richesse. En clair, tu y vas parce que tu n’as pas compris le vrai but de la vie : la communion avec Dieu.

Or ces endroits sont là, juste pour perdre ton âme, puisque non seulement ils ne confessent pas Dieu, mais activent en toi, les basses pulsions telle la recherche de la puissance et de la gloire.

Pourquoi cherches-tu à faire compliqué ce qui est simple ? Faire compliqué, c’est rechercher auprès du malin, des faveurs matérielles, qu’il te redemandera et redemandera à tes fils et aux fils de tes fils, d’une façon ou d’une autre. Parce que sa vocation n’est pas de faire du bien, mais de faire du mal.

Deal avec le diable et arnaque

Dans un deal avec le diable, il y a toujours et nécessairement une arnaque, mais malin comme il est, il est le seul qui ressortira, à temps voulu, les termes de l’arnaque, pour t’humilier et te perdre. C’est sa nature même.

Et pourtant, il te suffit de faire simple. Faire simple, c’est de t’inscrire résolument dans la voie de Dieu, de ne pas avoir commerce « avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur » (1 Corinthiens 5: 11).

En t’inscrivant clairement et fermement dans la voie de Dieu, en faisant les mêmes efforts spirituels que tu ferais en allant chez ceux qui ne confessent pas Son très Saint nom, Celui en qui tu crois, voyant tes efforts, aura pitié de toi et te comblera.

Demande avec sincérité, à Dieu, les sept dons de l’Esprit-Saint (nous sommes à Pentecôte), Il y ajoutera le miel et le lait, parce qu’Il sait qu’en te faisant ce bonus, tu sauras en faire bénéficier à tes frères qui sont dans le besoin.

A lire, sur le même sujet:

La franc-maçonnerie n’est pas de Dieu (Démonstration)

Ces grâces venant de Dieu sont plus pures, parce qu’au passage, tu auras inscrit la richesse et la réussite sociale qu’Il t’auras accordées, dans l’humilité et la charité, non dans l’arrogance et l’égoïsme. C’est toute la différence.

Au total, chrétien, il ne t’est d’aucune utilité, ni spirituelle, ni matérielle, d’aller rechercher des faveurs dans des groupes initiatiques, chez les marabouts ou chez les komians. Le seul mérite est de vendre moins chère ton âme. Si c’est, tout compte fait, ce que tu veux, alors plaise à toi. Mais dans ce cas, aies le courage de rompre avec l’Eglise. Autrement, rappelles-toi le châtiment infligé à Ananias et Saphira (Actes 5)…

2 Commentaires

  1. Encore une fois, ne juges pas et tu ne seras pas jugé… Pensez vous que le fait d’appartenir à une société initiatiques entraine la damnation de l’âme d’un individu?
    Sauf erreur de ma part le salut de l’homme se trouve d’abord dans l’accomplissement de la mission pour laquelle Dieu l’a mis sur cette terre et ensuite dans la pratique de l’Amour. Cette amour que Dieu possède pour tous les Hommes: musulmans, chrétiens, juifs, bouddhistes, franc-maçons, rosicruciens, féticheurs.
    Si l’église catholique avait pratiqué suffisamment pratiqué cette vertue qui est l’Amour ou encore la charité, jamais nous n’aurions eu les croisades, jamais nous n’aurons les massacres des protestants, jamais nous n’aurons eu la controverse de vallaloide, jamais nous n’aurons la réforme et les différents schismes, jamais nous n’aurons eu l’esclavage, jamais nous n’aurons eu la colonisation, jamais nous n’aurons eu de prêtre pédophiles…
    Bref je vous invite vraiment a pratiquer ces vertus théologales:
    « la foi, la disposition à croire aux vérités révélées; » votre foi est votre foi cultivez là, aimer là mais de grâce ne fustiger pas ceux qui ont une foi différente de vous et que vous ne connaissez pas.
    « l’espérance, la disposition à espérer la béatitude; » priez pour votre salut personnel
    « la charité, c’est-à-dire l’amour de Dieu et de son prochain pour l’amour de Dieu. » la plus importante d’entre elles. malheuresement tous les hommes sont vos frères quels qu’ils soient et vous serez entrain de faillir à l’une des bases de « l’église catholique » en rejettant, excluant certaines personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here