Report de la loi sur la presse: « Plus rien ne sera comme avant », déclare le journaliste-écrivain et analyste politique, André Silver Konan.

Je tiens particulièrement à remercier tous les journalistes (et même ceux qui nous dénigraient et proclamaient, sans arguments valables, le bien fondé de ce projet de loi liberticide) et tous les leaders d’opinion et de la société civile, dont la mobilisation a permis le report (ou le retrait) du projet de loi sur la presse.

Je salue surtout l’humilité du ministre de la Communication, qui, dans un élan de charité, n’a pas fait ce que d’autres à sa place auraient fait. A savoir persister dans la ligne voulue par le gouvernement. Au mépris de l’intérêt collectif et soutenu par cet orgueil atavique qui a souvent endurci le cœur de bien de décideurs. Et les a aussi perdu, en fin de compte.

L’émotion comme l’orgueil n’ont jamais fait de grands dirigeants. Prendre du recul relativement à un projet, ne dévoile aucune espèce d’humiliation et n’est pas synonyme de désaveu. C’est plutôt un indice de responsabilité.

Report de la loi sur la presse

Que les choses soient claires pour tous ! Désormais dans ce pays, il existe une conscience intellectuelle forte, avec laquelle il faudra compter. Cette conscience prend le ferme engagement de ne pas s’inscrire dans les petits arrangements avec la vérité des chapelles politiques. Et elle glanera sans doute, d’autres lauriers, par le seul argument des idées.

« Tout ce que nous avons fait, a été de démontrer la vacuité d’une telle entreprise, en désignant les points qui envoyaient en enfer, des libertés individuelles et collectives »

Il sera écrit (et c’est la vérité) que des journalistes (pas tous) aidés de leaders de la société civile, ainsi que des leaders d’opinion issus du microcosme politique, ont réussi à faire reporter l’adoption de cette nouvelle loi qui aurait consacré un extraordinaire recul démocratique.

Sans prendre les armes, ni user d’invectives contre « quiconque » (aucune intention de raillerie), encore moins de violences. Tout ce que nous avons fait, a été de démontrer la vacuité d’une telle entreprise, en désignant clairement les points qui envoyaient en enfer, des libertés individuelles et collectives.

Plus rien ne doit être et ne sera comme avant, dans ce pays !

André Silver Konan

A lire, la position du RDR sur la loi:

« Le nouveau projet de loi sur la presse est une avancée significative » (RDR)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here