Affaire « Henri Konan Bédié a acheté des armes contre Laurent Gbagbo »: Sidiki Konaté dément. L’ex-porte-parole de la rébellion à qui a été attribué une déclaration confirmation les allégations de Touré Moussa, conseiller en communication de Guillaume Soro, déclaration que « cette allégation inutilement (est) contre-productive ».

Sidiki Konaté dément

« Des personnes, dont j’ignore les motivations réelles, m’attribuent sur les réseaux sociaux des propos que j’aurais tenus sur le President Bedié.  Ces propos semblent établir une certaine responsabilité du President Bedié dans la crise militaro- politique en Côte d’Ivoire.

Je ne suis pas responsable de la dite déclaration. Ce n’est pas aussi mon mode de fonctionnement de ne pas assumer mes écrits sur ma page Facebook. Je prie toute bonne volonté d’être mon porte-voix, partout où besoin se fera sentir, pour corriger cette allégation inutilement contre-productive », a démenti Konaté Sidiki, qui semble ainsi se désolidariser de la déclaration de Touré Moussa.

Vendredi, le PDCI avait vigoureusement réagi suite à la publication en question. Les jeunes du vieux parti avaient déclaré, entre autres mots particulièrement choisis: « Je pense que ce sont des propos de gens habités par un esprit de rébellion. Et nous pensons qu’il faut les désenvoûter pour qu’ils comprennent qu’à un certain moment, tout cela doit finir.

Qu’ils comprennent qu’aucune rébellion ne peut prospérer en Côte d’Ivoire aujourd’hui. Nous disons que nous n’accepterons pas que  des personnes en quête de pouvoir puissent salir notre président. Si M. Touré  continue sur cette voie, il trouvera la jeunesse du Pdci sur son chemin car trop c’est trop ».

Le PDCI a déclaré qu’il étudiait la possibilité de saisir un avocat, pour attaquer Touré Moussa en justice pour diffamation. Ce qui n’est pas très sûr, vu que selon l’analyste politique André Silver Konan, « Aucun dirigeant responsable n’a jamais porté plainte contre un individu, pour un tweet de celui-ci.

A lire sur le même dossier:

La JPDCI aux pro-Soro: Vous êtes habités par un esprit de rébellion, désenvoûtez-vous

La raison est simple: l’individu va toujours axer sa défense sur le fait que son compte a été victime de piraterie et l’affaire n’aura pour seul mérite que de couvrir le dirigeant de ridicule, surtout qu’au passage, le fait de traîner l’individu devant les tribunaux aurait contribué à amplifier l’allégation mensongère ».

 

Manifestement, l’ex-rébellion est sur cette ligne de défense, avec les premiers démentis dans le cadre de cette affaire.

C. A.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here