André Silver Konan

Parce que nous n'avons pas le droit de nous taire

RDR, le retour du bâton du mépris des autres partis membres du RHDP

RDR, le retour du bâton du mépris des autres partis membres du RHDP

RDR, le retour du bâton du mépris des autres partis membres du RHDP. Retour en arrière. Quinze ans plus tôt. Au moment de la rébellion, ceux qu’on devrait appeler plus tard les Forces nouvelles, étaient, pour la plupart impécunieux et ne possédaient, en tout cas, pour la grande majorité, même pas un vélo.

Pour les maintenir dans la rébellion, les seigneurs de guerre et les politiques de la rébellion leur faisaient croire que c’était le prix à payer, il fallait ce sacrifice pour que leur champion ADO parvienne au pouvoir et ce après quoi chacun aurait sa part.

Pendant ce temps, les chefs de guerre, les Com’zones, les leaders de la rébellion étaient tous devenus des hyper riches. ADO au pouvoir, un petit clan autour de lui, sourd à la détresse du peuple, s’enrichit au jour le jour en oubliant le bas peuple qui lui, continue de s’appauvrir.

Les alliés d’hier sont humiliés, traînés dans la boue et jetés à la « poubelle », le cas Anaky Kobenan dont le parti, le MFA a été déstabilisé de façon expresse et celui du ministre d’Etat Albert Toikeusse Mabri de l’UDPCI sont éloquents. Ces partis que nous pouvons considérer comme les alliés les plus sûrs et sincères du Président Ouattara au sein du RHDP ont été humiliés sans remords.

RDR, le retour du bâton du mépris

En interne, les valeureux militants du RDR qui ont bravé la pluie, le soleil et souvent même des balles réelles pour donner à ADO sa « légitimité nationale » ont été classés aux oubliettes.
Comme le disent les Ivoiriens « il compte sur quoi ? ». Eh oui, le petit clan autour de ADO compte sur quoi ?

En vérité en vérité, je vous le dis, ADO en plus d’être victime du petit clan autour de lui, n’a pas moins une part de responsabilité dans ce qui arrive,car en Côte d’Ivoire on dit «premier gaou n’est pas gaou».

Une seule et unique fois, l’entourage peut être accusé mais malheureusement les mêmes erreurs se font aux mêmes endroits. Les mêmes frustrations sont ressenties dans toutes les couches sociales, le mépris est manifesté à l’égard de tous, etc.

A force de vouloir humilier des gens qui ont un profond respect pour vous, vous décrochez vous-même la pire des humiliations devant des enfants

On est en droit de s’interroger si ce n’est finalement pas la volonté du chef lui-même. Ces lignes peuvent faire mal, elles peuvent même faire fâcher certains qui demeurent zélés du fait de l’ivresse du pouvoir mais, c’est justement cette attitude désinvolte qui a progressivement démystifier ADO avant de l’humilier à son tour devant tous, devait pourtant faire réfléchir ces zélateurs.

A force de vouloir affaiblir, ridiculiser et humilier des gens qui ont un profond respect pour vous, vous décrochez vous-même la pire des humiliations devant des enfants, ces mutins qui eux n’ont pas droit à la contradiction devant votre autorité, car le rôle de l’armée c’est bel et bien d’obéir aux ordres de sa hiérarchie dont le Président en est le Chef suprême.

A lire sur le même dossier:

« Le RHDP n’a pas été créé pour que le PDCI n’ait pas de candidat » (Guikahué)

La repentance ouvrant les portes du pardon, vous avez encore 3 ans devant vous pour améliorer les choses, sinon comment convaincre les fonctionnaires de ce que leurs revendications ne peuvent être prises totalement en compte comme pour les mutins ?
Le dialogue,le d
ialogue, rien que le dialogue.

Je voudrais terminer par vous demander de méditer sur ceci: si les militants du RDR ont majoritairement été absents lors des deux tentatives de mobilisation populaire contre les mutins (engendrant ainsi le fiasco de cette initiative), qui d’autre le ferait au besoin ?

Laurrain Ledou

André Silver Konan

2 thoughts on “RDR, le retour du bâton du mépris des autres partis membres du RHDP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *