Yaya Fofana et le Président Ouattara

Un cadre du MFA demande de privilégier la « vraie arme » du dialogue. Pour Yaya Fofana, qui intervient en sa qualité de vice-président du Directoire du RHDP, chargé de la communication, « Les enfants d’Houphouët-Boigny doivent privilégier le dialogue, la vraie arme pour une sortie de crise durable ». Ci-dessous, sa déclaration.

Un énième mouvement de mutinerie vient de paralyser depuis quelques jours la Côte d’Ivoire, ce qui ne fait pas honneur à notre pays. Après avoir connu plus d’une décennie de guerre, qui ne nous a pas servis de leçon notre pays ne mérite pas d’être (re)plongé dans une spirale de crise.

Le but de cette mutinerie si je comprends bien, c’est de revendiquer son droit à un avantage financier. Mais l’on peut facilement revendiquer son droit d’être traité à égal sans avoir utilisé la violence, ni les armes comme moyen de revendication légitime empêchant ses concitoyens à vaquer à leurs occupations.

Je suis fier Ivoirien, militant de la non -violence et reste mobilisé pour la paix dans notre pays. Car, nous sommes les enfants de Félix Houphouët-Boigny et devons privilégier le dialogue comme la vraie arme pour une sortie de crise durable.

« J’encourage le Gouvernement à dialoguer avec les soldats pour trouver une solution définitive à cette situation »

J’encourage le Gouvernement à dialoguer avec les soldats pour trouver une solution définitive à cette situation. J’exhorte nos soldats au respect des Institutions de la République et apporte mon soutien indéfectible au Président de la République et à son Gouvernement.

A lire sur le même dossier, la position du PDCI:

Mutinerie: Le PDCI prône le dialogue face à la fermeté du gouvernement

Je demande au Gouvernement de créer une plateforme interministérielle en collaboration avec le Conseil national de sécurité pour prendre spécifiquement en compte les revendications point par point de ces militaires et de mettre en application la Loi de programmation militaire.

Fofana Yaya
Vice-Président Communication RHDP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here