Alain Ekissi député de Lider

L’unique député de Lider a échappé à la mort. Dans ce communiqué publié hier soir, Liberté et démocratie (Lider de Mamadou Koulibaly) décrit les circonstances. Une action intolérable qui nécessite une enquête sérieuse et surtout des sanctions fermes. L’impunité est en train de détruire ce pays (avis personnel). Communiqué.

Comment le député de Lider a échappé à la mort

M. Alain Ekissi, député LIDER de l’Agneby Tiassa, vient d’être blessé à la tête et au dos par des balles tirées par des gens embusqués. Ceux-ci venaient de mettre le feu à la maison de son voisin à Azaguié Ahoua.

LIDER déplore vivement cette attaque contre l’élu de la nation. Lui exprime son soutien le plus entier et lui souhaite un prompt rétablissement. Alain Ekissi s’est investi sans relâche depuis plusieurs semaines pour ramener l’accalmie à Azaguié.

(Une localité) déchirée par des antagonismes entre les populations Abbey et Dioula. Ces antagonismes ont causé plusieurs morts depuis le début de l’année. Dans la journée (d’hier), des affrontements et chasses à l’homme ont été observés. Et ont fait au moins un mort.

Lider exprime une fois encore sa compassion aux familles endeuillées et aux blessés et appelle les populations au calme et à la raison. Lider encourage les autorités à intervenir énergiquement pour que l’ordre public soit rétabli.

Et que les auteurs de ces meurtres et attaques soient arrêtés, poursuivis et condamnés, comme cela doit être le cas dans un état de droit. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’ambulance du Samu emmène Alain Ekissi à l’hôpital à Abidjan.

Monique Gbekia
Déléguée Générale de LIDER
Liberté et Démocratie pour la République

Impunité, ce crime originel qui tue l’Afrique !

(NDLR):

Les violences intercommunautaires qu’on pensait derrière nous ont commencé à regagner en intensité, depuis les affrontements meurtriers de Bouna, qui ont opposé Lobi et Koulango. La fermeté du gouvernement manque en pareilles circonstances et renforce le sentiment d’impunité.

Nous appellons à des enquêtes sérieuses qui aboutiraient à l’éclatement de la vérité, à des arrestations et à des procès équitables. La seule solution contre l’impunité (et nécessairement contre ce genre de pogrom d’inspiration communautaire), est la justice. Malheureusement, elle manque depuis longtemps, en Côte d’Ivoire.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here