Saint Miltiade, premier pape africain de l’Église catholique (311-314).
Saint Miltiade, premier pape africain de l’Église catholique (311-314).

Miltiade premier pape africain. Aujourd’hui, j’ouvre à nouveau le dossier sur les saints africains méconnus par les Africains. Saint Melchiade ou Miltiade est le premier pape africain de l’histoire de L’Église catholique. Il y en a eu trois. Tous d’origine berbère.

« 10 janvier (314, date de la mort du saint pape africain, NDLR) : A Rome, dans le cimetière de Calliste sur la voie Appienne, Saint Miltiade, pape de l’Afrique, a connu la paix faite par l’empereur Constantin et l’Église, bien que fortement contesté par les donatistes, sagement il s’efforçait à la réconciliation ». Hommage post-mortem rendu au premier pape africain.

Miltiade premier pape africain

L’histoire méconnue de Miltiade commence le 2 juin 311 à Rome. Ce jour-là, il est désigné 32è pape de l’histoire de l’Église catholique. Son élection même relève du miracle. En effet, après la mort du pape Eusèbe, l’empereur romain Maxence, autoproclamé « prince invincible » accroît les mesures de répression contre les chrétiens.

Mais contre toute attente, et alors qu’il fait face à la sécession des tribus africaines de son royaume qui s’étend jusqu’en Éthiopie, il autorise l’élection d’un nouveau pape. Ironie du sort, la fumée blanche annonce un pape africain.

Deuxième miracle: alors qu’on aurait pu s’attendre à une sévère objection du tyran, celui-ci accepte l’élection de Miltiade. Le destin du tyran bascule un an après l’avènement du nouveau pape. Il est tué par Constantin 1er son ennemie.

Pontificat

Troisième miracle: la mère de Constantin se convertit et offre le palais du Latran qui faisait partie des possessions impériales, au pape. Le palais devient le siège et la résidence pontificales. Sous sa conduite, Constantin et l’empereur romain Licinius lèvent l’interdiction faite aux chrétiens et aux adeptes des autres religions, de faire des cultes. Les biens de l’Église sont restitués.

Sa mort survient le 10 janvier 314. Selon le Liber Pontificalis (catalogue chronologique des papes et évêques de Rome), on doit à Miltiade, l’introduction de coutumes tel le jeûne le jeudi ou le dimanche, bien que certaines études ultérieures la situent avant Miltiade.

La fête de saint Miltiade l’Africain est célébrée par L’Église catholique chaque 10 janvier, jour commémorant son décès.

A lire aussi:

Ces saints africains méconnus des Africains (Acte 1) : Charles Lwanga, Kizito et autres

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here