Que 2017 soit pour vous, une année d'abondance spirituelle !

Pourquoi les vœux de bonne année n’ont jamais changé nos vies, alors que chaque année, nous en recevons des centaines, voire des milliers ? Je crois avoir trouvé une réponse absolument naïve. Elle est d’ordre spirituel. Démonstration.

Chaque année, nous souhaitons et recevons des centaines, voire des milliers de vœux. Ces vœux vont de la santé, au bonheur, en passant par la richesse, le succès, la prospérité, la longévité, l’amour, etc.

Vœux de bonne année non exaucées

Je pense que la première raison qui explique le fait que nos milliers de vœux que nous recevons et formulons, ne changent pas, pour autant nos vies, c’est qu’ils sont tous ou presque, des vœux d’ordre matériel.

En effet, nous demandons pour ceux que nous aimons ou n’aimons pas (il y a beaucoup d’hypocrisie, dans la formulation des vœux), des choses qui ont un rapport avec l’argent, la jouissance, l’arrogance. Ces choses là ne sont pas agréables à Dieu. Je l’ai expliqué, dans un article récent, à lire.

Voici le secret du mystère des prières non exaucées !

Cette année, les aspirants spirituels que nous sommes, devons commencer à transformer cet élan extraordinaire de générosité universelle qui est le commun des hommes, en début d’année ; en puissante nuée de prière universelle, qui doit monter vers le Ciel. Je m’explique.

Que 2017 soit pour vous, une année d’abondance spirituelle !

Au lieu de formuler des vœux d’ordre matériel, pour nos proches, formulons pour eux, des vœux d’ordre spirituel. Et surtout qu’ils ne soient pas évasifs, lapidaires. Par exemple, au lieu de dire « Que 2017 soit pour vous, une année d’abondance, de succès et de prospérité », disons: « Que 2017 soit pour vous, une année d’abondance spirituelle, de charité et de partage ».

Les vœux égoïstes sont comme les prières égoïstes. Les uns et les autres ne sont pas efficaces, pour une raison toute simple: ils ont égoïstes, ils ne sont pas altruistes. Par contre, les vœux d’ordre spirituel sont des vœux de charité, ils sont formulés, non pour nourrir le corps physique, mais pour nourrir l’âme.

Nous devons bien comprendre que les biens spirituels que nous demandons sont un ensemble, les biens matériels sont juste un bonus. De l’abondance spirituelle découle l’abondance matérielle, l’inverse n’est pas possible. Je veux dire qu’un homme qui demande et reçoit des grâces spirituelles, peut obtenir en bonus des grâces matérielles. Cela relève de la grande magnanimité de Dieu.

Mais un homme qui demande des grâces matérielles uniquement, ne les obtiendra jamais, à moins qu’il les demande à des entités démoniaques. Dans ce cas, le châtiment pour soi-même (vous vendez votre âme et vous êtes condamnés au feu de la géhenne) et pour la postérité est connue.

Sans oublier que dans tout deal avec le diable, il y a toujours et forcément une arnaque0 Malheureusement, cette arnaque, le diable ne vous l’explique jamais (parce que sa vocation n’est pas de faire du bien, mais du mal), il la met en œuvre quand il veut et comme il veut.

« Pourquoi, alors que nous formulons des vœux par centaines et par milliers, chaque année, ceux-ci ne transforment jamais nos vies et celles des autres ? »

La deuxième raison est aussi simple, je vais tenter d’y répondre, en posant une question. Nous sommes-nous demandé, une fois, mais alors une seule fois, pourquoi, alors que nous formulons des vœux par centaines et par milliers, chaque année, ceux-ci ne transforment jamais nos vies et celles des autres ?

La réponse est simple, elle est aussi formulée dans une autre question. En réalité, à qui adressons-nous nos vœux ? Eh bien, nous les adressons, à ceux pour qui nous formulons ces vœux. Or, eux, n’ont pas le pouvoir d’influer sur leur destin.

Quand nous disons: « Meilleurs vœux (ce qui ne veut rien dire, en plus). Santé, bonheur, prospérité, etc », nous n’adressons pas clairement ces vœux à Celui qui a le pouvoir unique d’accomplir ceux-ci. Nous les balançons, en réalité, en l’air.

Adressons nos vœux à Dieu !

Nous formulons donc des vœux matériels, et les adressons de façon impersonnelle. Commençons par identifier clairement les destinataires de nos vœux. Si nous sommes chrétiens ou musulmans, adressons nos vœux à Dieu ou à Allah, afin qu’Il les agrée, en faveur de ceux pour qui nous les formulons.

En clair, nos vœux ne doivent plus être que des vœux, ils doivent être des prières. Ils doivent être des prières adressées à Celui qui a le pouvoir unique d’exaucer les prières. Pour cette année 2017, je prie l’Éternel de vous accorder l’abondance et la connaissance spirituelles, la charité, le partage, la paix intérieure, pour vous et pour vos familles, dans le nom puissant du Christ-Seigneur. Qu’il en soit ainsi !

2 Commentaires

  1. Moi aussi j'ai mis un meuble de cuisine dans ma salle de bains (la raison en était que ça manquait de meuble dans ma salle de bains et on avait celui-là qui ne servait à rien). Mais comme tu dis, rien ne l&3.9;interdit.#. Bon, je pense que c'est maintenant que vous allez rire! Bon courage!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here