Donald Trump et Hillary Clinton s'affrontent ce dimanche, à la présidentielle

Si j’étais Américain, je ne voterais pas pour Donald Trump, pour plusieurs raisons. Mais bon, je ne suis pas Américain et chaque peuple mérite…ses candidats !

A mon avis (et je peux me tromper), l’élection de Trump à la Maison blanche constituera un tournant décisif, dans la marche du monde, vers la pacification. Pour cette raison (la première), je ne voterais pas pour le candidat des Républicains.

Ses propos violents contre l’Islam et les musulmans, s’il ne les abandonne pas, une fois à la Maison blanche, placeront son pays, dans l’orbite des groupes terroristes qui justifient habituellement leurs actions diaboliques, par ce genre de déclaration bêtement provocateur.

Regardez ce que la guerre des Américains contre Ben Laden et Al-Qaïda, après les attentats du 11 septembre, ont coûté au monde. Imaginez une autre guerre, après un attentat attribué aux terroristes, après l’élection de Trump.

Deuxième raison

Les propos controversés de Trump, sur l’immigration, les femmes et les minorités, aux États-Unis, sont en parfaite contradiction avec l’histoire, la vocation et les valeurs américaines, depuis la fin de la ségrégation raciale.

Si ce gars est élu, la société américaine, déjà profondément divisée, le sera davantage et ça ne sera pas fait pour arranger l’avancée du monde. De fait, quand les États-Unis toussent, le monde entier s’enrhume.

« Soit, il continue son populisme et part d’erreurs en erreurs, qu’il essaye de rattraper maladroitement, tout en commettant d’autres erreurs, SOIT… »

Troisième raison

Ce gars est juste un populiste. Et quand un populiste arrive au pouvoir, soit il essaye de policer son langage, pour l’adapter à la réalité de la gestion du pouvoir, ce qui est un peu plus sage. Soit, il continue son populisme et part d’erreurs en erreurs, qu’il essaye de rattraper maladroitement, tout en commettant d’autres erreurs.

Prenez le cas de cette idée stupide de clôture à la frontière des États-Unis et du Mexique. C’est du populisme à l’état rétrograde. Nous sommes au 21è siècle. Et une simple clôture ne saurait constituer un frein à l’immigration clandestine. La clôture ne fera que créer un business autour de tunnels creusés sous la clôture. Comme ceux qui existent entre Israël et l’Égypte.

En fin de compte, je pense que pour la bonne marche du monde, tous les hommes de bonne volonté devraient prier pour que des hommes de paix, arrivent au pouvoir aux États-Unis. L’histoire retiendra que Barack Obama, par son tempérament posé, a contribué à un peu plus de paix, dans le monde. Je comprends mieux le sens de son prix Nobel…

Anyway, bonne chance aux deux candidats. La parole appartient au peuple américain qui décide en toute indépendance. Chaque peuple mérite ses candidats et ses dirigeants.

Et de toutes façons, dans ses agissements peu brillants, ses manières extravagantes, ses paroles grossières et blessantes, ses actions violentes, Trump n’est pas si différent de nombreux Américains. Ceci pourrait expliquer cela !

A lire aussi: http://www.andresilverkonan.com/2016/10/24/pourquoi-il-faut-combattre-les-brouteurs/

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here