Voilà dix ans, jour pour jour (4 octobre 2006), que le comédien Djessan Ayateau, nous a quittés. Ayatollah, comme il se faisait appeler au début de sa carrière, a décomplexé le métier d’acteur et a tracé la voie à plusieurs handicapés physiques, qui font aujourd’hui la fierté de la Côte d’Ivoire, à l’image de Michel Gohou.

Révélé par Bal Poussière

En effet, Djessan Ayateau, de son vrai nom, Albert N’Guessan Gniba avait eu le mal de Pott, dès l’enfance, ce qui lui donnait un aspect de Quasimodo. Révélé au grand public par le film Bal poussière (1988) de l’Ivoirien Henri Duparc, il a joué dans plusieurs autres films à succès, tel « Au nom du Christ » de Roger Gnoan M’Balla.

Djessan Ayateau :Faut pas fâcher

Star du grand et du petit écran (Faut pas fâcher), il s’est essayé à la musique (Côcôti show, Je s’en va) avec un succès relatif en Côte d’Ivoire, avant de s’éteindre, au Chu de Yopougon, le 4 octobre 2006, des suites d’un mal pernicieux. Il avait 42 ans. Il a été inhumé, avec les honneurs de la République, à Tiagba, son village natal, dans le département de Jacqueville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here